Aujourd’hui, vous lisez ces lignes car vous êtes dans une impasse :

  • Vous vous posez des questions et vous n’obtenez pas de réponses claires et précises.
  • Vous avez peut-être commencé des traitements, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous.
  • Votre traitement médicamenteux vous pose des problèmes et vous cherchez des solutions plus naturelles.

Question : comment bien digérer ?

Rassurez-vous tout d’abord, se questionner sur sa santé est une bonne approche car vous êtes le principal acteur de votre santé.

Ce site vous permet de répondre déjà à un certain nombre d’interrogation, mais vous avez encore des points à préciser ! N’hésitez pas, posez-moi vos questions par mail : luc@luc-bienetre.com, je me ferai un plaisir d’y répondre directement et personnellement.

Vous avez aussi la possibilité de rejoindre le groupe Facebook « Digestion Difficile ? » : https://www.facebook.com/groups/2453988811299866/

Il s’agit d’un espace de discussion libre où vous trouverez une communauté qui a les mêmes problèmes que vous.

Les résultats ne sont pas au rendez-vous

Vous suivez un traitement médicamenteux ou naturelle, mais dans les deux cas, vous n’avancez pas. Un mieux, éventuellement… mais ce n’est pas franc.

Mon approche est relativement différente de ce que vous avez rencontré. Je vous propose une vision globale et une utilisation de l’ensemble de l’arsenal que nous avons actuellement à notre disposition.

En premier, je ne suis pas contre l’utilisation des médicaments. Au contraire, si quelque chose vous fait du bien, conservez-le ! Cependant, ma devise pourrait être une des phrases d’Hippocrate : « En premier ne pas nuire » (Primum non nocere pour les latinistes) Je préfère conseiller, en bonne utilisation, des solutions naturelles sans effet secondaire aux doses normales.

Ensuite, cette approche passe par 5 points essentiels

1) Une analyse exacte de votre situation actuelle.

Un état des lieux doit être établi pour connaitre précisément le point de départ, et pour noter les avancées. Comprendre votre histoire est primordial. Où avez-vous mal ? Quand ? Un diagnostic médical a été fait ?

2) Votre alimentation

La nourriture est la base des problèmes digestifs, évidence que certains ne prennent pas en compte. Là aussi, une étude attentive est obligatoire. Trop, pas assez, quoi, comment ? En général en une semaine à noter ce que vous avalez, nous pourrons dresser ensemble un premier tableau pour envisager les bonnes actions à mener. Je vous aiderai avec un document que vous aurez à remplir chez vous au fur et à mesure.

3) Etudes de vos facteurs extérieurs

Nous sommes une matière vivante, pleine de nerfs, de muscles, d’hormones… en contact permanent avec l’extérieur. De très nombreuse études ont démontré l’influence de notre sommeil, du stress, de notre activité physique sur notre état général. « Se faire des nœuds à l’estomac » n’est pas seulement qu’une expression populaire, elle est bien réelle. Alors pour les éviter, des solutions de relaxation ou l’utilisation des plantes vont vous aider à gérer votre quotidien.

4) Des actions immédiates

Quelques conseils simples, adaptés à votre situation, vous seront proposer. Par exemples :

  • Ne prenez plus un repas en moins d’une demi-heure, en prenant le temps de poser vos couverts toutes les 2 bouchées. Simple, tout à fait, mais pas si facile à réaliser dans nos modes de vies où nous passons notre temps à courir d’un côté à un autre.
  • Diminuez votre ration de sucre. Un très grand classique : trop de sucre ! Le premier que nous pouvons diminuer est celui que nous rajoutons nous même, à savoir dans le café ou le thé. Attention, passer de 2 morceaux à zéro, vous jouez à mission impossible. Pas de précipitation, pas à pas vous y arriverez, j’en suis sûr ! Comment faire ? Ne vous inquiétez plus, je vous aide.
  • Reprenez une activité physique adaptée à votre état. Si vous ne marchez plus du tout, commencez par sortir dehors tous les jours, faites 50 mètres et rentrez si vous êtes fatigué. Si la piscine était votre habitude, reprenez un abonnement. L’essentiel est dans la régularité et une augmentation progressive.

5) La stratégie de remise en état de marche

  •  

En fonction des points précédents, des actions précises seront mises en place. Vous êtes particulier avec vos spécificités. Mes conseils seront adaptés à votre cas. Faut-il mettre en place une diète ? Si oui laquelle et comment ? Et pour sortir du cercle vicieux des problèmes digestifs, nous allons mettre en place tout ce qui est possible : utilisation des plantes sous toutes les formes existantes (huiles essentielles, gélules, infusions…), exercices adaptés à chacun, compléments alimentaires, d’autres thérapies sont envisageables en complément :

  • L’ostéopathie, les automassages,
  • L’homéopathie avec des formules simples à utiliser,
  • La réflexologie
  • La phyto-énergétique, l’utilisation des huiles essentielles sur des points d’acupuncture,
  • L’acupuncture,
  • L’hypnose,
  • La prévention pour se maintenir en forme,
  • La reconnexion avec soi
    • Respiration
    • Méditation
    • Sophrologie
    •  

Un bonus indispensable : l’accompagnement

Une fois le rendez-vous téléphonique passé, vous ne devez pas rester seul. Vous avez toujours la possibilité de me joindre par mail ou via le groupe Facebook.

Pourquoi rester accompagner est important ? Ce processus dans lequel vous allez être le principal acteur est relativement long. Ce n’est pas une pilule bleue ou rouge qui règle le problème. Si c’était aussi simple… Je vais prendre un exemple précis. Vous démarrez une diète d’exclusion pour connaître les aliments qui vous indisposent. Est-il possible de manger du poireau ou pas ? Réponse facile ? Non, car les sucres fermentescibles du côté blanc ne sont pas les mêmes que ceux du côté vert ! Aucune évidence donc, et pourtant un tel impact sur la suite de votre évolution.

Vous allez donc avoir des questions qui vont varier en fonction de votre état et de votre avancement. Je reste présent pour y répondre.

Par ailleurs, je vous transmets une série de document pour réaliser votre suivi au quotidien.

Ensuite avec les problèmes digestifs, le moral a une tendance à faire du yoyo. Pouvoir en parler librement, et sentir un réel soutien autour de soi nous aident toujours à surmonter les épreuves.

Qui suis-je ?

Plus important, quels étaient mes troubles digestifs ?

Au milieu des années 1990, mes premiers symptômes sont apparus : très grosses douleurs à l’estomac. Le facteur déclenchant pour moi est assez simple : le stress. C’était une période particulièrement difficile au niveau professionnel. Je mangeais très mal et en plus je prenais une sorte de pansement gastrique avec un effet plus que moyen. Mon estomac a souffert pas toujours en silence, c’était un premier signe !

La vie évoluant, changement de travail, reprise du sport, etc. tout reprend son cours. Au démarrage j’ai quand même une excellente constitution : assez sportif, pas de surpoids, je mangeais tout ce que je voulais et n’importe comment, quasiment jamais malade, aucun problème digestif, une régularité horlogère pour aller aux toilettes. En y repensant, le rêve… donc tout redevient a peu près normal.

Mais début 2010, une satanée crevette croise ma route un soir de 31 décembre. Malade comme jamais, je passe les détails, mais je fini aux urgences avec un simple goutte à goutte au bout du bras.

Résultat pour l’hôpital : intoxication alimentaire. Résultat pour moi : le début des problèmes !

J’ai mis un peu plus d’une année à retrouver une alimentation normale et surtout les premiers troubles ont commencé : douleurs intestinales, tendance à la constipation, ventre qui durcit en permanence, problèmes de digestion régulier, ballonnements sans rien manger avec à la fin des impossibilités pour arriver à me baisser et ramasser mes chaussettes tout simplement.

Dans mes problèmes, j’ai 2 chances :

La première, j’ai une formation scolaire scientifique. La biologie des années lycée a toujours été une passion. J’ai donc suivi 5 années d’études scientifiques. Deux ans en BTS biologie et 3 ans au CNAM toujours en biologie.

La seconde, familialement, nous avons toujours utilisé en parallèle de l’allopathie divers moyens plus doux, plus naturelles comme l’ostéopathie, l’homéopathie, l’acupuncture, la phytothérapie, l’hypnose…

Mais sans vision globale, rien ne fonctionne avec efficacité. Pour reprendre en main ma santé, et aider mes proches, j’ai entrepris 2 ans d’études en aromathérapie et phytothérapie chez Hippocratus. Je complète ces deux formations par un approfondissement de mes connaissances en nutrition et digestion auprès des spécialistes de ces disciplines.

Je pratique, bien sûr une veille technologique permanente, en me tenant à jour des dernières avancées, et d’année en année les connaissances des différents mécanismes sont de plus en plus pointues.

Aujourd’hui, je n’ai plus de douleurs. J’ai eu une infection bactérienne des intestins (SIBO) et un problème d’hypochlorhydrie qui doit dater des années 90. Maintenant, il me reste juste un peu de poids à perdre pour être bien, surtout dans ma tête. Néanmoins, j’ai mon protocole pour ne pas déraper, car comme nous devons manger tous les jours il faut rester vigilant. Mon estomac manque d’acide régulièrement et par ailleurs, je n’ai toujours pas réussi à manger une crevette !

Etant à un carrefour de compréhension, j’ai désormais une approche particulière des problèmes digestifs. Mes connaissances en chimie, en physiologie, dans les plantes, mais aussi mon indépendance totale, car je ne suis lié à aucun laboratoire me permettent de vous apporter un protocole personnalisé et efficace.

Des solutions existent, validées.

Je vous propose de me contacter, soit par mail : luc@luc-bienetre.com, soit en prenant directement un rendez-vous sur https://calendly.com/luc-bienetre/15min Choisissez le jour qui vous convient. Je vous téléphonerai à l’heure que vous avez décidée, et pendant 15 minutes, gratuitement et sans engagement de votre part, nous pourrons discuter de vos problèmes et commencer à trouver des solutions.

Par la suite, si vous le souhaitez, nous pouvons convenir d’un entretien d’environ 1h00, par téléphone, Skype, WhatsApp, Messenger, pour vous conseiller un protocole personnalisé. Le tarif est de 54,00 € 

 

Recommandations :

Pour tous les troubles digestifs d’une manière générale, nous vous invitons à consulter un médecin qui est la personne autoriser à vous établir un diagnostic précis et vous prescrire l’utilisation d’un médicament. Si vous suivez un traitement, nous vous conseillons de le maintenir et d’informer votre médecin si vous souhaitez le faire évoluer.

Tous les conseils, indications et modes d’utilisation sont tirés des ouvrages ou des sites Internet de référence. Pour beaucoup, ils ont été confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ils sont donnés à titre informatif, et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. L’ensemble des références est consultable dans la partie info du site

En aucun cas, les informations données sur notre site ne constituent une prescription, nous ne saurions être tenus pour responsable d’une prise inadaptée de produits présentés.